La fête du travail



Le jour férié de mai est intimement lié à l’histoire du travail. Le 1er mai a pour origine la lutte pour une journée de travail de huit heures à la fin du XIXe siècle. Ce combat a toujours eu l’ambition de la réalisation d’un idéal plus large, à savoir l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.
Des méthodes vous sont dévoilées vous permettant de trouver un équilibre entre votre vie pro et votre vie perso.

Pourtant, nous sommes frappés par l’absence de progrès vers cet idéal. Le travail n'a pas diminué dans la société. Au contraire, il a continué de dominer nos vies, souvent de manière néfaste à notre santé et à notre bien-être. De nombreux travailleurs travaillent plus de huit heures par jour. Le rêve de travailler moins favorisé par leurs ancêtres s'est transformé en cauchemar de longues heures de travail, sans rémunération supplémentaire.

À la base, le capitalisme était censé offrir une vie de plus de temps libre et de loisir. La technologie était censée évoluer de manière à ramener les jours fériés tous les mois, voire chaque semaine. Pourtant, le capitalisme a produit exactement le contraire. Son effet a été de préserver et d'étendre le travail. Cela a également créé des problèmes de contenu et de signification du travail.

Les circonstances sont telles que plutôt que de rester au repos et de profiter de notre temps libre, nous risquons de passer les jours fériés, à stresser et à penser au boulot qui reste à faire.

Si vous souffrez de stress, ne le laissez pas vous envahir. Combattez le avec certaines méthodes. Nous vous aiderons à le combattre.

Aller au début de l'article